Tribulations d'un ourson en cuisine

Archives de Catégorie: US

On trouve aux US et au Canada une chaîne de fast food que nous n’avons pas en Europe : A&W, qui se définit comme le fast food de la famille. Les frites ou rondelles d’oignons sont servies dans de petits paniers trop chous !

 a-w.jpg

Mais la vraie spécialité de ce fast food : la Root Beer ! Une boisson au goût très particulier que les québécois appellent aussi la racinette. C’est une boisson gazeuse faite, entre autres, à base de vanille, de réglisse et de muscade. Indéfinissable…  Je trouve ça un peu écœurant à la longue mais rafraichissant et original !!

Et voici quelques autres adresses à tester si vous passez à Montréal.

Pour les hamburgers : La Paryse.

Pour la viande fumée : Schwartz, une véritable institution à Montréal !

A Québec, Le Cochin Dingue avec une poutine au canard.

happy-hour.jpg


On trouve dans les rues de Montréal un certain nombre de crêperies fast-food. On peut y acheter des crêpes salées ou sucrées à emporter, ou bien les déguster rapidement sur un coin de comptoir ou de tables.

Pour attirer les passants et faciliter leur choix, les crêpes sont « reproduites » en 3D en vitrine ! Certaines des crêpes proposées sont assez originales, avec une ‘American touch’, comme la crêpe au cheesecake !

 

crepes-1.jpg

 

crepes-2.jpg


Les brunchs au Québec sont un véritable art de vivre : on peut en manger dans les endroits les plus chics comme dans les restaurants les plus glauques où les prix défient toute concurrence (Au Blanche Neige, vous pouvez avoir 2 œufs, 2 saucisses, des frites, du pain et du café pour mois de 5$ca !!!).

J’ai toujours beaucoup aimé la chaine Eggspectation où les brunchs proposés, qui tournent autour des œufs, sont bien présentés, gourmands et peuvent s’accompagner du super smoothies.

brunch1.jpg

brunch2.jpg

Autre super adresse pour bruncher à Montréal (mais attention vous y ferez surement la queue les dimanches) le Coco Gallo

brunch3.jpg


 

Il y a deux mois, j’ai passé deux semaines de vacances à Montréal. Cette ville n’était pas une découverte pour moi (j’y ai vécu pendant un an) mais c’est quand même avec un plaisir très gourmand que j’ai refais la tournée des hauts lieux de la gastronomie montréalaise ! Au cours des jours à venir, je vais partager sur cette page avec vous quelques photos et adresses, qui j’espère vous donneront envie d’aller (re)visiter cette ville où il fait bon vivre et manger (gras) J

 

Commençons par une institution culinaire au Québec : la poutine !!

 

Rien de très fin ni délicat mais du goût et le plat parfait pour lutter contre les habituels -30° de la région (et les soirées bien arrosées).

Le principe est simple : des frites et du fromage ‘couic-couic’ recouverts de sauce à poutine. Le fromage ‘couic-couic’ n’a pas d’équivalent en France (même si le Babibel s’en rapproche un peu) : ce sont de petites graines de fromage cheddar à la texture un peu plastique et qui font ‘couic-couic’ sous la dent ! Quant à la sauce à poutine, elle ressemble à de la sauce brune assez épaisse.

Vous ne pouvez pas aller au Québec sans gouter à la poutine !

ashton.jpg

 

Une bonne adresse à Québec : le fast food Chez Ashton.

A Montréal, le restaurant à poutine le plus connu est La Banquise ouvert 24h/24h et 7j/7J (attention on y fait toujours la queue). Un nouveau restaurant à poutine à récemment ouvert, le PoutineVille.

Le principe de PoutineVille est assez sympa puisque l’on peut créer sa poutine complètement personnalisée en cochant parmi les nombreuses cases proposées ! Au menu par exemple : poutine bolognaise, poutine au ribs ou la spécialité : la poutine aux patates écrasées et bœuf braisé. Miam et franchement miam !

 

poutineville1.jpg

poutineville2.jpg

poutineville3.jpg

 


icone-5664.jpg

Attention cette recette est un peu longue à exécuter : entre la préparation et les temps de repos, comptez 3 heures au moins.

 

Pour 10 ou 15 bons petits bagels :

– 550 grammes de farine à pain

– 1 sachet de levure de boulangerie déshydratée

– 2 cuillères à café de sel

– 2 cuillères à soupe d’huile d’olive

– 1 œuf

– Une tasse de lait

– Des graines de sésame (ou pavot selon les goûts)

 

 

Il faut d’abord délayer la levure avec 20 cl d’eau tiède puis ajouter le sucre et 200g de farine. Laissez reposer pendant 20 ou 30 minutes dans un endroit tiède.

 

Ajoutez ensuite le reste de la farine, le sel, l’huile et l’œuf préalablement battu. Mélangez jusqu’à former une boule qui ne colle plus aux bords du plat. Laissez lever pendant 1 heure minimum sous un torchon.  La recette originale voudrait que la pâte double de volume… personnellement, elle n’a pas levée du tout ! Mais les bagels étaient bons quand même, c’est tout ce qu’on veut J


Faites de petites boules avec la pâte qui a reposée. Avec les quantités ci-dessus, j’ai obtenu 10 boules. Faites des petits boudins d’environ 20 cm de long avec les petites boules. Il faut ensuite joindre les deux extrémités pour former des anneaux. Vous pouvez utiliser de l’eau tiède pour sceller les deux extrémités.

 

icone-5652.jpg

 

Placer les bagels sur une feuille de papier sulfurisé et laisser les reposer 20 à 30 minutes.

 

Il faut ensuite pocher les bagels ! Nous n’étions pas trop de deux pour cette étape !

 

Faites bouillir de l’eau dans une grande casserole et plongez y les bagels. Il faut normalement les faire cuire 2 minutes par face. Mes bagels bougeaient dans la casserole et tournaient d’eux-mêmes. Je les ai donc simplement laissés 4 minutes environ dans l’eau bouillante avant de les déposer sur un plateau pour qu’ils refroidissent un peu.

 

 icone-5656.jpg

 

Placez enfin les bagels sur une feuille de papier sulfurisé, badigeonnez d’un peu de lait et roulez-les dans les graines de sésame ou pavot.

 

Après avoir préchauffé le four à 240 °C (th 8), enfournez-les et surveillez la cuisson : il faut qu’ils soient joliment dorés des deux côtés. Retournez-les si besoin au cours de la cuisson. Je n’ai pas eu besoin de les retourner (j’avais bien mis du lait sur les deux faces de chaque bagel) et les ai fait cuire 20 – 25 min.

 

 icone-5659.jpg

 

Pour la dégustation : avec de la crème et du saumon, avec  du bacon et de la salade, avec du beurre salé, de la confiture, nutella… Laisser parler votre gourmandise !

 

Pour la recette originale,merci au livre de recette Yes we cook, recettes made in USA de Julie Schwob.