Tribulations d'un ourson en cuisine

Archives de Catégorie: Plats

Aubergines-Café PinsonL’inspiration du week-end, de très bons roulés d’aubergine comme au Café Pinson ! Cela faisait 2 mois que je devais essayer la recette, fournie dans le magazine Be du mois d’octobre…

Me voilà donc partie pour le marché de Glacière, mon panier sous le bras. Premier arrêt chez un producteur pour faire le plein d’aubergines,  d’oignons, de menthe. Deuxième arrêt au supermarché pour attraper un citron et un concombre et me voilà devant mes fourneaux.

Mon astuce, c’est d’avoir plein d’herbes aromatiques au congélateur, comme ça quelle que soit la saison je ne suis jamais prise au dépourvu !

La recette est en réalité très simple :

Pour 2 personnes, coupez une aubergine dans la longueur en fines lamelles. Badigeonnez les tranches d’huile et faites les dorer 5 minutes au four.

Mettez ensuite 120g de riz rond dans 45cl d’eau et faites cuire jusqu’à ce que le riz devienne gluant et qu’il n’y ait plus d’eau. L’astuce pour parfumer le riz, ajoutez 2 sachets de thé vert pour la cuisson ! Mélangez avec l’oignon émincé, de la menthe et du persil et une cs de pâte de miso. Poivrez, ajoutez  un peu de piment.

Disposez une grosse cuillère de riz sur une tranche d’aubergine et roulez ! Mettez ensuite vos roulés  dans un plat à four et faites cuire 10 min.

Accompagnez le tout de tzatziki. Coupez un demi concombre en cubes après l’avoir épluché. Mélangez un fromage blanc, un demi-citron et un peu de zeste, de la ciboulette et de l’aneth, avec le concombre. Réservez, le tour est joué !


Samedi matin, je passe rapidement au marché à 9h30, profitant qu’il n’y ait personne. Et je remercie au passage les parisiens partis en vacances, qui m’ont évité au moins une heure de queue ! Oh, les beaux épinards frais made in France ! Je ne sais pas encore ce que je vais en faire, mais les voilà dans mon cabas.

Samedi soir, il n’y en avait déjà plus. Volatilisés, mes épinards ! Dévorés en risotto, il y a pire, ils auraient pu finir surgelés ou pire, en conserves pour une cantine scolaire !

Risotto épinards

Voici ma recette pour 4 pers :

Avec 250g de riz rond, 400g d’épinards, 40g de parmesan, 1cs de vin blanc, 1 cube de bouillon, 3 cs d’huile d’olive, 1 oignon

J’ai fait la lamentable erreur de faire cuire le riz à l’autocuiseur, mais c’était bon quand même. J’ai utilisé du riz rond biologique, il avait une bonne texture. Catastrophée par mon erreur, j’ai fait revenir de riz à la poêle avec de l’huile d’olive et un oignon et une cs de vin blanc. J’ai ajouté de l’eau de cuisson de mes épinards, dans laquelle j’avais mis un cube de bouillon de volaille.

J’ai fait blanchir les épinards puis je les ai ajouté dans le riz. Puis on laisse cuire le tout, on ajoute le parmesan, un peu de gruyère dans les assiettes et le tour est joué !


Rares sont les innovations autour de la quenelle ! Et pourtant, je connais bien les spécialités lyonnaises. Chez moi, les quenelles se font en sauce tomate avec des champignons, de mère en fille… Et on fait même les quenelles nous-même, quand on en a le temps !

Une fois n’est pas coutume, quand il est 21h et que je rentre épuisée du travail, une boîte de conserve, c’est bien pratique. Même si Petitjean nous a envoyé des petites recettes à tester, je me suis contentée de les faire simplement, comme indiqué sur la boîte. Merci au passage pour ce test 🙂

600x600-1367986162-d59c039f80

Verdict ?

Tout à fait correct pour un produit en conserve, rien à voir par exemple avec les raviolis en boite. Par contre, je cherche encore le goût du poulet.

La fermeté des quenelles m’a étonnée. N’en ayant jamais goûté en conserve, j’ai été agréablement surprise de voir quelles ont le même aspect.

Une astuce, s’il vous reste de la sauce, gardez-la pour la mélanger avec du riz ou des pâtes !

De là à sortir les quenelles pour le réveillon, n’exagérons pas non plus. Je préfèrerais les faire moi-même pour l’occasion ou les acheter fraîches. Mais c’est un bon produit à garder en réserve dans son placard !

Puisqu’on en parle, voici la recette des quenelles maison !

 

 


Pour 2 amoureux

Pour réussir un bon tartare de saumon, tout est dans l’assaisonnement ! Personnellement, j’aurais plutôt tenté un bon tartare de bœuf cru et sanguinolent, mais monsieur, étonnamment, n’avais pas l’air bien emballé ! 😦

——————————————————————————————————————–

Ah, j’oubliais, avant de commencer, le mot de cuisine japonaise du jour sera

SHAKE : saumon

En kanji :

En hiragana : しゃけ

——————————————————————————————————————–

20130921_134103

Mission n°1 : les courses, ou l’heure de queue au marché pour acheter tous les ingrédients
Mais qui aurait le courage de se lever aux aurores pour éviter la foule et rafler les premières tranches de ce beau saumon tout frais ? Pas moi !
Demandez au poissonnier 300g de saumon pour 2 personnes, et surtout précisez lui d’ôter la peau.
RDV ensuite chez le maraîcher, où vous demanderez un citron vert, des oignons nouveaux et une racine de gingembre.

Mission n°2, la préparation
Coupez le saumon en petit cubes, ainsi que 2 oignons blancs et 1 cm de gingembre. Mélangez le tout avec 1 cs de sauce soja, 1 cs d’huile d’olive, le jus d’un demi citron vert et un peu de zeste.

Réservez au frais.
Comment accompagner ce délicieux tartare ? Pourquoi pas d’un vin blanc, mais surtout de légumes simplement cuits à l’eau, pour une fonction plus décorative que gustative. C’est le début de la saison du poireau, profitons-en ! Faites cuire 10 min dans l’eau bouillante un blanc de poireau et une carotte.

Mission n°3 : le dressage
Disposez le tartare sur deux assiettes, déposez une moitié de blanc de poireau, que vous aurez coupé dans la longueur, et des tronçons de carotte. Mettez 2 brins de ciboulette sur chaque tartare pour la touche finale !

Bon appétit !

 


Les lentilles c’est bon, plein de fer, oui mais voilà au printemps on préfèrerait les manger en salade plutôt qu’en soupe…IMG_20130524_210313

On se verrait bien dans un parc avec sa petite bouteille de vin, sa nappe à carreaux, ses amis tous réunis assis dans l’herbe encore un peu humide… parce qu’on est encore au printemps hein, pas en été non plus. Bon et évidemment sans un énorme nuage de pluie planant au dessus de nos têtes.

Bref si comme moi vous sortez la tête de dessous la couverture en vous disant encore qu’il fait trop froid et que décidément, vous ne partirez pas en rando aujourd’hui, faites vous une bonne soupe de lentilles et c’est parti ! Vous pourrez déplacer des montagnes et peut-être même remonter dans votre mezzanine sans vous casser la margoulette (comme dirait mamie !)

Voici donc la fameuse recette de Julie (oui, la même Julie que pour le brunch spécial Fête des mères elle a dirait-on beaucoup d’idées ce week-end ! Puis c’est le moment d’inviter votre voisine à déjeuner, il y a 90% de chances que son frigo soit vide et la recette est pour 6 personnes !

La soupe de lentille aux épices.

Si comme moi, vous vous trouvez face à deux problématiques : la première étant que vous aimez les lentilles et l’autre que vos placards sont remplis d’épices, mais que vous ne savez pas quoi en faire, une la solution : faites vous une soupe de lentilles aux épices.

La recette (pour une bonne marmite soit 4 à 6 personnes) :

–          530 grammes de lentilles

–          3 belles tomates

–          2 oignons

–          de l’ail en poudre

–          du paprika doux

–          du curry

–          des herbes de provence

–          du basilic

–          de la muscade

–          30 grammes de beurre

Faites blanchir les oignons dans le beurre, puis ajoutez-y les tomates et les épices (les doses sont bien sûr à votre convenance).

  1. Une fois les tomates cuites ajoutez les lentilles et laissez chauffer une dizaine de minutes et mixez !

Voilà, vous avez une bonne soupe épicée à souhait à servir.

Les non végétariens peuvent aussi y ajouter des lardons.

Bon ben voilà, c’est rapide, c’est fini ! Et on boit quoi avec ça Julie ?


La traditionnelle croziflette n’a qu’à bien se tenir ! La saison des bons plats d’hiver est terminée, place aux saveurs fraiches de l’été ! Voici donc comment accommoder des crozets Made in summer !
J’ai emprunté la recette derrière la boite de crozets Alpina SavoieP1020468 au Génépi!

Qu’est ce que les crozets ?

Les crozets sont de petites pâtes savoyardes carrées. Elles existent en plusieurs versions, nature, chanterelles, 3 céréales bio, sarrazin…

Mes crozets Made in Summer

La recette a été recommandée par le chef Patrick Turpin. Cependant, difficile de refaire chez soi la même présentation du plat que sur la photo d’Alpina Savoie sur ses paquets de crozets ! Il aurait fallu des cercles d’aluminium pour enrouler les filets de sole, c’est un peu compliqué pour un plat relativement simple.

La recette

Ingrédients pour 2 pers :
– 5 cl de crème liquide, que l’on peut remplacer par du lait si vous n’avez pas l’habitude d’acheter de la crème.
Je vais d’ailleurs finir la brique en faisant une soupe de petits pois, dont la recette sera bientôt dispo sur le blog !
– 100g de crozets
– 4 filets de sole (200g) : demandez au poissonnier de lever les filets. Attention, il faut des filets dans une sole assez grosse pour qu’ils soient jolis. Choisissez de préférence des soles françaises, qui sont un peu plus grosses. Des tailles minimum sont déterminées pour la pêche à la sole sur les côtés européennes.
– 1 tomate
– 1/2 bulbe de fenouil
– un peu de coriandre

La salade :
Commencez par préparer une salade avec le fenouil, coupé en fines lamelles et la tomate, coupée en petits carrés. Ajoutez la vinaigrette.

Les crozets :
Faites les cuire 15 min dans de l’eau bouillante salée. Egoutez les puis mélangez avec la crème et gardez les au chaud.

La sole :
Assaisonnez les filets avec quelques gouttes d’huile d’olive, sel et poivre. Laissez les cuire 4 min dans le four chaud.

Dressage :
Disposez les filets de sole dans l’assiette avec les crozets à côté. Disposez un peu de salade sur les crozets et autour.
Si vous en avez, ajoutez quelques herbes, pour ma part j’ai mis de la coriandre.

Bon appétit !


Une recette très sympa issue du livre Recettes rapides et légères, édité chez Solar.

Un conseil pour que ce soit plus économique, achetez les pousses de bambou en boite et le soja dans une épicerie asiatique, type Frères Tang ou BigStore !
Pousses de bambou SuziWan : 2,50 euros les 200g
Pousses de bambou à l’épicerie asiatique (marque inconnue 🙂 : 1,20 les 500g
Curry de poulet Lire la suite