Tribulations d'un ourson en cuisine

Archives de Catégorie: Coups de coeur

Après le Nanashi, le Foyer Viet est la prochaine place To Be à Paris ! Profitez-en, en y fait pas encore la queue devant, mais cela ne saurait tarder !

Télérama et Le Figaro ont d’ailleurs également publié de très bonne critiques sur ce lieu.

Qu’est ce que le foyer Vietnamien ?

C’est certes un restaurant, mais pas que ! Le Foyer Vietnamien est avant tout un espace d’échange, qui soutient des projets caritatifs en lien avec le Vietnam. Ainsi, 20 centimes par repas sont reversés à des étudiants vietnamiens en difficulté. Des livres et des journaux en vietnamien sont disponibles sur place et des expositions sont organisées régulièrement.

cantine-logo

Qu’est qu’on y mange ?

Des spécialités vietnamiennes très connues, comme les Bobun ou soupes Pho, mais également d’autres plats plus confidentiels. Vendredi soir, le plat du jour était le Cha ca, de la lotte grillée à l’aneth servi avec des vermicelles de riz. Les nems en entrée sont délicieux et la glace au sésame noir en dessert est à tester ABSOLUMENT ! Je les soupçonne d’ailleurs même de faire eux-même les glaces sur place.

Qu’est ce qu’on y boit ?

Des boissons asiatiques certes, comme du jus de coco ou du lait de soja, mais aussi de très bons vins français, contre toute attente ! Nous avons ainsi découvert un bon petit vin rouge bio d’Ardèche.

Pour quel prix ?

Tout à fait raisonnable ! Un menu entrée plat dessert à 12 euros avec un tarif spécial pour les étudiants ! A la carte, le plat du jour est à 10 euros, on s’en sort  avec la boisson pour moins de 20 euros par personne.

Et c’est où ?

80 rue Monge 75005, Paris

Attention, la carte bancaire et les tickets restaurants ne sont pas admis.


IMG_20131013_202033

Connaissez-vous le ramune? Pas encore? Faites un tour à l ‘ épicerie Kioko a Paris et vous en trouverez à tous les parfums ^^ Chez nous ce soir cest myrtilles ^^ A découvrir d urgence je vous laisse trouver l’astuce pour ouvrir la bouteille ^^

 


Suite à une dégustation de caviar chez Kaviari, découvrez notre infographie sur le caviar pour savoir comment le déguster et d’où viennent ces œufs qui génèrent tant de curiosité !

Pour mieux lire l’infographie, c’est ici : https://magic.piktochart.com/output/525866-minimalist

infographie-caviar


Après une mission dans un supermarché Carrefour en Italie, voici les trouvailles que j’ai pu ramener :

– au rayon boisson : un lait fraise / cacao
Format optimal, vendu en briquettes de 15cl, par lot de trois. Franchement délicieux !
Marque : Yoga

Yoga

– au rayon pâtes :
On a en France les Barilla Tortellini Prosciutto Fromage ou Fromage tout court, elles sont déclinées en Italie en version tomate/ mozza et ricotta/épinards.

La taille d’un rayon de pâtes en Italie vaut le détour !

– au rayon biscuits : Pan di Stelle

La star du rayon biscuits en Italie, les biscuits étoile ! Déclinés dans de nombreux produits, céréales et barres, gâteaux et… biscuits de la lune !

– au rayon conserves : la préparation à sandwich
La marque Rio Mare, équivalent de notre Saupiquet, propose des préparations pour sandwich au thon. J’ai franchement hésité devant le rayon avant de me lancer. Ce n’est pas mauvais même si on évite des produits chimiques inutiles en achetant simplement une boite de thon à mettre dans du pain. Mais l’assaisonnement huile d’olive, origan, thon est plutôt réussi !


Qui l’eût cru ? A deux pas de la place de la République à Paris, dans la petite rue Greneta, juste en face de la médecine du travail (sisi !!!), un restaurant japonais étonnant !
Les puristes diront que les cuisiniers parlent anglais, que le patron est américain, VRAI !
Les puristes diront que faire un maki avec des tempura dedans, c’est impossible, FAUX ! Le krunchy maki existe bel et bien…
Rice and Fish Lire la suite


Les orangettes, ce sont ces friandises composées d’une écorce d’orange confite, enrobée de chocolat. Près de 70 euros le kilo dans les épiceries de la capitale ! De quoi faire saliver les gourmands… et leur porte-monnaie.

Quoiqu’il en soit, c’est une idée très facile à réaliser et à offrir, vous êtes quasi sûr de faire plaisir !

La recette des orangettes, trouvée sur CuisineAZ
Orangettes au chocolat
Lire la suite


Quel est l’atelier parfait pour un samedi après-midi sous la pluie ? Bonne réponse, le bonbon à la guimauve. A la base ça devait être des oursons, mais le démoulage est un peu raté il faut bien l’avouer ! Lire la suite


Le bon plan des parisiens pour une soirée entre amis sous le soleil, le Gyoza Bar ! Nos compatriotes de FastandFood ont testé la soirée dans le Gyoza Bar, nous avons testé le Gyoza Bar à emporter.
Comme nous l’a d’ailleurs conseillé un habitué des lieux qui n’apprécie pas tellement l’odeur du graillon quand il fait 25 degrés dehors.

Lire la suite


Une fois n’est pas coutume et pour changer un peu, voici un petit reportage en direct de Chartres, où a ouvert un Leclerc Drive. Et comme chez Culinarium on a des correspondants internationaux en province, Cédric a pu tester pour nous (et vous !)

 

leclerc-drive.gif

 

Aujourd’hui j’ai testé le Leclerc-drive: Il y avait longtemps que j’en avait entendu parler, mais enfin depuis peu de temps il y en a un qui vient de s’ouvrir près de chez moi et je me suis donc empressé d’aller l’ essayer.
Pour ceux qui n’en ont jamais entendu parler, il s’agit en fait d’un supermarché où vous faites vos courses sur internet avant d’aller les récupérer au magasin toutes prêtes à mettre dans le coffre de votre voiture.
Tout d’abord, je me suis connecté au site du magasin pour préparer ma commande. 
Première impression, leur site est très bien fait, tous les articles sont séparés en plusieurs rubriques très distinctes et on peut même enregistrer des listes de courses en mémoire ,alors préparer mon caddie aura été vraiment très rapide, bref le rêve. 
Le seul bémol que j’ai remarqué se trouve dans le choix des articles, il n’y a pour ainsi dire que de la marque repère, qui est celle de l’enseigne, avec souvent à coté un seul produit de grande marque pour faire concurrence. Quand aux produits premiers prix, eux, ils sont carrément absents.
Enfin il ne me reste avant de régler ma facture plus qu’à choisir l’heure et le jour où je pourrai passer chercher mes courses, c’est vraiment très pratique.
2 heures après, ce qui est le temps minimum pour que l’on prépare votre commande, j’arrive donc devant leur dépot où j’aperçois une dizaine de bornes.
Une fois garé à coté, je scanne ma carte Leclerc dans le lecteur prévu a cet effet et là, moins d’une minute après, un employé du magasin arrive vers moi  pour placer mes courses directement dans mon coffre. Il me montre même les oeufs que j’avais commandé pour que je puisse vérifier qu’il ne soisentpas cassés avant que je parte.
Pour ceux qui ne possèdent pas la carte, vous pouvez aussi scanner votre facture que vous aurez au préalable imprimé chez vous, ou même juste donner le numéro de votre commande si vous n’avez pas pu faire autrement.
Donc voila en quelques minutes mes courses étaient faites sans avoir passé des heures a chercher mes articles dans les rayons ni a avoir à faire la queue aux caisses. Je n’avais donc plus qu »à rentrer chez moi très heureux d’avoir pu éviter une des plus grosses corvées de la maison. 
Alors pour conclure, j’ai trouvé cela tellement pratique et flexible qu’aàpartir de maintenant c’est décidé j’adopte le leclerc-drive sans hésiter…
Un petit bémol supplémentaire après plusieurs essais au Leclerc Drive, le choix est tout de même limité pour les produits en promotion, dont les stocks sont rapidement épuisés !