Tribulations d'un ourson en cuisine

Archives de Catégorie: Bonnes adresses

Après le Nanashi, le Foyer Viet est la prochaine place To Be à Paris ! Profitez-en, en y fait pas encore la queue devant, mais cela ne saurait tarder !

Télérama et Le Figaro ont d’ailleurs également publié de très bonne critiques sur ce lieu.

Qu’est ce que le foyer Vietnamien ?

C’est certes un restaurant, mais pas que ! Le Foyer Vietnamien est avant tout un espace d’échange, qui soutient des projets caritatifs en lien avec le Vietnam. Ainsi, 20 centimes par repas sont reversés à des étudiants vietnamiens en difficulté. Des livres et des journaux en vietnamien sont disponibles sur place et des expositions sont organisées régulièrement.

cantine-logo

Qu’est qu’on y mange ?

Des spécialités vietnamiennes très connues, comme les Bobun ou soupes Pho, mais également d’autres plats plus confidentiels. Vendredi soir, le plat du jour était le Cha ca, de la lotte grillée à l’aneth servi avec des vermicelles de riz. Les nems en entrée sont délicieux et la glace au sésame noir en dessert est à tester ABSOLUMENT ! Je les soupçonne d’ailleurs même de faire eux-même les glaces sur place.

Qu’est ce qu’on y boit ?

Des boissons asiatiques certes, comme du jus de coco ou du lait de soja, mais aussi de très bons vins français, contre toute attente ! Nous avons ainsi découvert un bon petit vin rouge bio d’Ardèche.

Pour quel prix ?

Tout à fait raisonnable ! Un menu entrée plat dessert à 12 euros avec un tarif spécial pour les étudiants ! A la carte, le plat du jour est à 10 euros, on s’en sort  avec la boisson pour moins de 20 euros par personne.

Et c’est où ?

80 rue Monge 75005, Paris

Attention, la carte bancaire et les tickets restaurants ne sont pas admis.


La bière peut être une spécialité en Ile-de-France ! C’est le cas de Parisis. Alors que la Gallia est brassée en Eure-et-Loir, après avoir été longtemps brassée en République Tchèque, d’après les dires de notre marchand, la Parisis vient d’Epinay-sous-Sénart. On trouve d’ailleurs en Ile-de-France d’autres lieux dédiés à la bière, comme la brasserie Zymotik à Montreuil, où l’on vous apprendra à brasser vous-mêmes votre bière !

 

 

La bière Parisis existe en Blanche, Blonde, Ambrée, Puissante et amertume, Triple et désormais Bière de Noël ! Et oui, les Fêtes de fin d’années approchent à grand pas. Vous n’avez pas déjà vu les calendriers de l’Avent dans les supermarchés ? Pas d’inquiétudes, ils ne vont pas tarder. La Blanche a même remporté la Médaille d’Or Concours Général Agricole 2013. Sur le site internet, vous trouverez même des suggestions de recettes à base de bière, comme des Coquilles saint Jacques à la bière. Quoi de mieux pour Noël ?  Pour une visite de la brasserie, rendez-vous le vendredi soir de 17h30 à 19h30. L’occasion d’acheter directement sur le lieu de production !

 

 


Jantchi est un restaurant coréen bien connu des asiatiques de la capitale. La queue qui s’étend devant le restaurant le samedi midi ne trompe pas, c’est effectivement très bon. Plus classieux que les cantines comme Higuma, où on avale son bol de nouilles en 10 minutes, mais dans la même gamme de prix. Ici, on n’a certes pas vue sur les cuistots mais le goût ne trompe pas… la qualité est au RDV.

Photo de Rosaline sur Foodreporter

Qu’est qu’on y mange ? Quantité de Bibimbap, servis en grande quantité, justement. Des entrées from Korea. On reprochera à la salade de seiche d’être un peu trop épicée, mais c’est ainsi au pays. Nous autres occidentaux sommes bien chétifs, quand il s’agit de piment.

Une ambiance chaleureuse, un service rapide et sympathique, une addition raisonnable et surtout une cuisine de qualité, RDV chez Jantchi ! Comptez 20 euros par tête.

Il vous manque l’adresse ?

6 rue Thérèse, 75001, Paris

Plus de 100 miams sur Foodreporter et on retiendra le commentaire de Juw: « Un delice..mais attention ca arrache !! »

Pas de panique, il y a aussi plein de plats sans piments !


Manger de délicieux sushis à Paris, et même pas dans la célèbre rue St-Anne ? Evidemment, c’est possible ! L’adresse est pour l’instant confidentielle, vous n’avez pas besoin de réserver pour goûter les fameux sushis du Chef Nakagawa, installé dans le nord de Paris. Et pourtant, un thon aussi fondant mériterait quelques étoiles…

Les sashimis de Nakagawa, photo de Marie-Julie sur Foodreporter

Et ce n’est pas tout ! Mr Nakagawa est aussi le roi de la tempura et le pro de l’aubergine au Miso. Comme dans un izakaya, ces bars traditionnels japonais, une dizaine de « tapas » sont proposés à la carte. Ne manquez pour rien au monde la salade de poulpe !

J’ai préféré déguster avec mes papilles qu’avec mes yeux, je n’ai donc pas de photos à vous proposer… mais je vous recommande vivement le menu suivant :

– salade de poulpe

– plateau de sushis / makis (thon / saumon / dorade), d’une fraîcheur rarement égalée dans les restaurants parisiens

– bière asahi

– et en dessert… une glace vanille aux haricots rouges confits !

Le tout pour 25 euros et une qualité largement au dessus de la moyenne.

J’en ressors avec l’envie d’y retourner… et d’y goûter de nouvelles spécialités.

Bon plan : le plateau de sushis / makis, à commander la veille, qui nourrira copieusement 4 personnes pour 60 euros !

Pour l’instant 85 miams pour Nakagawa sur Food reporter !

Il vous manque l’adresse ? 3 rue St Hubert, 75011, Paris. Nakagawa fait également traiteur à emporter

 


Après une mission dans un supermarché Carrefour en Italie, voici les trouvailles que j’ai pu ramener :

– au rayon boisson : un lait fraise / cacao
Format optimal, vendu en briquettes de 15cl, par lot de trois. Franchement délicieux !
Marque : Yoga

Yoga

– au rayon pâtes :
On a en France les Barilla Tortellini Prosciutto Fromage ou Fromage tout court, elles sont déclinées en Italie en version tomate/ mozza et ricotta/épinards.

La taille d’un rayon de pâtes en Italie vaut le détour !

– au rayon biscuits : Pan di Stelle

La star du rayon biscuits en Italie, les biscuits étoile ! Déclinés dans de nombreux produits, céréales et barres, gâteaux et… biscuits de la lune !

– au rayon conserves : la préparation à sandwich
La marque Rio Mare, équivalent de notre Saupiquet, propose des préparations pour sandwich au thon. J’ai franchement hésité devant le rayon avant de me lancer. Ce n’est pas mauvais même si on évite des produits chimiques inutiles en achetant simplement une boite de thon à mettre dans du pain. Mais l’assaisonnement huile d’olive, origan, thon est plutôt réussi !


Si jamais vous passez vers Dijon sur la route de vos vacances, n’oubliez pas de vous arrêter chez Gaugry pour faire votre plein de fromage ! Bon au mois d’août si vous avez une glacière, c’est mieux ! Et à vous les apéros fromage / vin rouge à la rentrée… belles soirées en perspective

Lire la suite


Petite virée à Villeurbanne, dans la région lyonnaise, pour le week-end… et sortie traditionnelle au Ninkasi, évidemment !
Lire la suite


Aki--4-.JPG

 

Peut-être avez-vous déjà entendu parler de l’okonomiyaki, intermédiaire entre l’omelette et la crêpe venu tout droit du Japon. Derrière cette simple appellation se cache en vérité une multitude de recettes car toutes les déclinaisons de ce plat son possibles!

Parmi l’okonomiyaki aux fruits de mer, au porc et chou chinois, aux légumes, …, vous trouverez forcément votre bonheur!!

Si vous voulez essayer l’adresse à Paris est toute trouvée rendez-vous au restaurant Aki 11 bis rue Ste Anne, 75001 Paris. Le prix de l’okonomiyaki est entre 9 et 12,50€ on vout proposera aussi des bouillons et salades en accompagnement. Bien sûr si l’envie de vous dis plus vous pouvez opter pour des nouilles ou autres plats japonais. Mais la spécialité de la maison reste tout de même, vous l’aurez compris, l’okonomiyaki! Elle sera faite sous vos yeux.

A vos baguettes!

 

Aki.JPG

 


Envie de se faire un bon resto en famille ou entre ami(e)s? Et surtout une folle envie de crêpes? Allez donc vous promener dans le Marais et attérissez au hasard ou non devant cette sympatique crêperie qui ne manquera pas de vous ouvrir l’appétit! Lire la suite


https://i0.wp.com/www.linternaute.com/sortir/labyrinthe/images/labyrinthe-gally-jeux.jpg La ferme du Gally organisait ce week-end à l’occasion de la semaine du goût sa Fête du goût, avec de nombreux ateliers dédiés à la cuisine. L’occasion pour moi de découvrir ce petit paradis du légume au sud de Paris, à deux pas du Château de Versailles. Je n’ai malheureusement pas eu le temps d’aller aux ateliers, car à la ferme du Gally on peut également cueillir et acheter des bons légumes tous frais et ce n’est pas tous les jours qu’un patisson vous dévisage de cette façon!

 

Petit bémol, on ne peut se rendre sur place qu’en voiture. Pas de transport à proximité et surtout ce n’est pas pratique pour se trimballer ses cageots de pommes jusqu’à la maison! Pensez aussi à amener du matériel de jardinage, pour être plus à l’aise pour ramasser, notamment pour cueillir un chou fleur!

 

Vous pourrez trouver à des prix raisonnables des framboises pour vos confitures, des pommes de différentes variétés pour vos tartes et compotes, des poireaux et carottes pour les soupes d’hiver et surtout des Jack O’Lantern pour fêter Halloween comme il se doit!

 

Le principe est supra simple, vous entrez dans la ferme, vous vous baladez au milieu des rangées de plantations en remplissant votre brouette et une fois qu’elle est pleine, rendez-vous à la caisse pour payer! Je vous conseille d’ailleurs le jus de pommes de la ferme vendu en caisse, il est délicieux! Petite précision, les prix sont dégressifs selon la quantité que vous achetez et la carte de la ferme permet de bénéficier de réductions.

 

Le prix des framboises, environ 8 euros le kilo, reste chez pour des confitures. Ma grand-mère dans les Alpes les paye 4 euros le kilo, sur le même principe de la cueillette!